Retour

19 cyclistes, dont Hugo Houle de Sainte-Perpétue, renouvellent les ambitions canadiennes à Rio

L'équipe olympique canadienne de cyclisme nommée mercredi misera sur 19 coureurs qui partent à Rio avec l'ambition de battre la récolte de l'équipe de Londres, qui ne s'est offert qu'une seule médaille.

C'est en piste que le Canada a décroché sa seule médaille en cyclisme à Londres : le bronze dans la poursuite féminine par équipe. Cette même équipe a gagné l'argent aux mondiaux de 2016, en mars, et sera encore à surveiller sur les planches de Rio avec Jasmine Gleasser, seule membre de l'aventure olympique de 2012, Allison Beveridge, Georgia Simmerling, Kirsti Lay et Laura Brown.

« Nous avons fait la preuve que nous sommes capables de concourir pour la plus haute marche du podium à toutes les compétitions auxquelles nous avons participé depuis Londres 2012, et je m'attends à ce que nous soyons en position de nous battre pour l'or à Rio », a déclaré Jasmin Glaesser.

Monique Sullivan tiendra aussi l'affiche en piste dans le keirin, le sprint et le sprint par équipe, des épreuves qu'elle a remportées aux Jeux panaméricains de Toronto. L'ancienne bobeuse Kate O'Brien aura le même programme.

Chez les hommes, le Canada n'aura qu'un pistard : le Québécois Hugo Barrette en keirin, épreuve qui a valu au Madelinot le bronze aux Jeux panaméricains et sa première médaille en Coupe du monde avec l'argent à Hong Kong, en janvier.

Une force sur la montagne

Le Canada misera sur un duo de choc dans la course féminine en vélo de montagne. La double championne du monde Catharine Pendrel, 35 ans, vise la seule médaille qui manque à sa collection. Emily Batty, qui a coiffé sa coéquipière et rivale pour l'or aux Jeux panaméricains, est tout aussi ambitieuse.

L'équipe masculine en montagne est toute québécoise avec Raphaël Gagné, champion des Jeux panaméricains, et Léandre Bouchard. Les deux en seront à leurs premiers Jeux.

L'équipe masculine sur route, elle, est majoritairement québécoise. Hugo Houle sera du contre-la-montre et de la course sur route, Antoine Duchesne seulement sur route, épreuve qu'il préparera au Tour de France. L'Ontarien Michael Woods (route) complète le trio.

La meilleure Canadienne de la course sur route à Londres, la Québécoise Joëlle Numainville (12e), n'a pas été retenue pour Rio. Les billets pour cette épreuve ont été attribués à Tara Whitten, membre de l'équipe de poursuite médaillée de bronze, à Karol-Ann Canuel et à Leah Kirchmann. On verra également Whitten et Canuel au contre-la-montre.

Finalement, Tory Nyhaug sera le seul Canadien en BMX. Le Britanno-Colombien débarque à Rio avec un joli palmarès : l'argent aux Championnats du monde en 2014 et l'or aux Jeux panaméricains, entre autres.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine