Retour

« 30 en bas de 30 » : Adis Simidzija, donner sans rien attendre en retour

Adis Simidzija avait neuf ans et demi quand il est arrivé au Canada en tant que réfugié de la Bosnie-Herzégovine. Depuis, il a fait bien plus que s'intégrer dans son milieu. Aujourd'hui, à l'âge de 28 ans, il consacre ses énergies à redonner aux autres.

Le résident de Trois-Rivières a fondé l'organisme Des livres et des réfugiés qui se donne comme mandat de faciliter l’intégration des nouveaux arrivants. Adis Simidzija travaille au Centre Le Havre, une maison d’hébergement de Trois-Rivières qui vient en aide aux personnes qui se retrouvent dans une situation d’itinérance.

Le diplômé en sociologie rêve de pouvoir réellement aider sans rien attendre en retour. « J’aimerais beaucoup faire ce genre de travail communautaire d’une manière totalement bénévole, donc se donner sans attendre en retour », explique-t-il.

Adis Simidzija se décrit comme un « rêveur poétique engagé ». Il a écrit un livre intitulé Confession d'un enfant du XXIe siècle, dont les profits servent à aider des nouveaux arrivants.

L’auteur ne supporte pas la violence physique et psychologique. « Les personnes marginalisées, j’en ai fait ma cause principale, parce que je ne veux pas parler seulement des réfugiés, des personnes en situation d’itinérance, des personnes "racisées" ou qui subissent le sexisme. Ces personnes subissent une violence incroyable tous les jours. »

Plus d'articles

Commentaires