Retour

« 30 en bas de 30 » : Catherine Dufort-Cusson, une boursière engagée

Catherine Dufort-Cusson pensait prendre une année sabbatique après ses études collégiales pour amasser de l'argent avant d'entrer à l'université. La jeune Drummondvilloise pourra finalement modifier ses plans : elle est l'un des 34 Canadiens à recevoir une bourse de 100 000 $ de la Fondation Loran.

Un texte de Michelle Raza

« Avec une bourse comme celle-là, je n’ai plus à me poser la question », a convenu la jeune femme de 19 ans au micro de 360 PM. « Toutes les portes s’ouvrent à moi. Je me sens vraiment chanceuse. »

La Fondation Loran soutient des jeunes qui ont démontré du leadership et de l’engagement dans leur communauté.

C’est clairement le cas de Catherine Dufort-Cusson : la finissante au double DEC en sciences humaines et langues du Cégep de Lévis-Lauzon est aussi membre de l’association générale des étudiants et s’implique dans plusieurs comités scolaires, en plus du temps qu’elle consacre à Entraide universitaire mondiale du Canada.

Elle a entre autres mis sur pied un programme étudiant qui permettra au Cégep de Lévis-Lauzon d’accueillir un étudiant réfugié à compter de l’automne 2018.

Son équipe et elle ont travaillé fort pour amasser les sous nécessaires et assurer un soutien psychologique et d’intégration pour l’étudiant en question.

Catherine Dufort-Cusson compte maintenant étudier le droit à l’Université d’Ottawa. Elle aimerait se spécialiser en droit international et travailler à l’Organisation des Nations unies ou en diplomatie.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité