Retour

« 30 en bas de 30 » : Johnny Ricard allie chasse et cinéma

Ses parents n'auraient jamais cru qu'il développerait un jour une si grande passion pour la chasse. Quand il était plus jeune, Johnny Ricard ne montrait pas de grand intérêt pour ce sport auquel ses parents l'ont initié. À l'âge de 15-16 ans, après avoir abattu son premier chevreuil, tout a changé.

Un texte de Marilyn Marceau

« Quand j’ai tué mon premier chevreuil, à l’arbalète, ma passion a vraiment pris le dessus », a raconté Johnny Ricard en entrevue à l’émission 360 PM.

Aujourd’hui, Johnny Ricard, originaire de Lac-aux-Sables, possède une entreprise de productions de film de chasse et il agit comme guide pour les gens qui demandent son aide.

Le jeune homme de 22 ans a fondé La destination de Johnny il y a deux ans. « Ça prend de l’expansion de plus en plus », dit-il.

Cette compagnie allie ses deux passions : la chasse et le cinéma, domaine dans lequel il étudie.

C’est après avoir reçu un bel accueil pour son premier film de chasse qu’il a décidé de poursuivre dans cette voie. Environ 350 personnes étaient venues aux visionnements dans un bar de Saint-Tite.

Patience et contact avec la nature

Johnny Ricard chasse seulement à l’arc, ce qui amène notamment comme défi d’avoir à s’approcher de la bête pour pouvoir la tuer. « J’ai tué mon ours à l’arc à une distance de 11 mètres », donne-t-il comme exemple.

Quand il chasse, Johnny Ricard se sent connecté avec la nature.

Son plus gros trophée est un panache à dix pointes qu’il a « travaillé durant une saison complète ». Johnny Ricard mise beaucoup sur la patience.

« Pour la chasse au chevreuil, j’utilise une technique qui est vraiment stationnaire, alors je peux attendre une journée complète. J’arrive au lever du soleil et je pars au coucher du soleil. Je reste dans mon arbre », raconte-t-il.

Être jeune chasseur

Johnny Ricard connaît beaucoup de gens de son âge, comme lui, qui font de la chasse. Il affirme que l’intérêt pour ce loisir passe souvent par des parents qui y sont eux-mêmes intéressés et il faut avoir accès à un territoire.

Le jeune homme trouve important de respecter ces animaux et cherche toujours à tuer des bêtes matures.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine