Retour

« 30 en bas de 30 » : Mathieu Audet, de l’enseignement à la politique municipale

Depuis près d'un an, Mathieu Audet, 28 ans, est le bras droit du maire de Drummondville. Ses études en éducation ne le destinaient pas nécessairement à occuper ce genre d'emploi, mais il a su trouver sa place en politique municipale.

Mathieu Audet est chef de cabinet. C’est le maire Alexandre Cusson qui lui a demandé de joindre son équipe, ce qu’il a accepté.

Le jeune homme dit apprécier le maire en raison du dynamisme qu’il insuffle à la ville. Mathieu Audet s’est toujours lui-même beaucoup impliqué dans sa région, notamment en mettant sur pied des équipes de baseball.

Il fait de la gestion de projets à Drummondville et conseille beaucoup le maire. Même s’il est plus jeune, il sent qu’il a sa place et que ses idées sont écoutées. « Une des qualités de notre maire, c’est son écoute », dit-il.

Selon lui, la présence de plusieurs générations au sein de l’équipe est bénéfique.

Nos deux philosophies s’entremêlent et je pense que c’est profitable pour Drummondville.

Mathieu Audet, chef de cabinet du maire de Drummondville

Il ajoute qu’« à l’heure des réseaux sociaux », c’est important d’avoir des gens qui maîtrisent bien cet aspect.

« Cours de la dernière chance »

Mathieu Audet affirme qu’il a appris beaucoup lors de son passage dans le monde de l’enseignement. Il a notamment donné des cours à des décrocheurs.

Durant trois heures, il avait comme mission d’enseigner le français à 30 jeunes de 15 ans.

« Ça a été toute une expérience pour moi de côtoyer ces jeunes-là qui sont très inspirants », raconte le chef de cabinet.

Pour ces jeunes qui avaient quitté leur école secondaire, c’était des « cours de la dernière chance ».

Plus d'articles