Retour

30 M $ pour soutenir les touts-petits issus de milieux défavorisés

Les enfants qui grandissent dans des milieux défavorisés devraient être outillés pour pouvoir s'épanouir. C'est le discours qu'a tenu jeudi à Trois-Rivières le ministre de la Famille, Luc Fortin, au moment d'annoncer un investissement de 29,3 millions de dollars sur cinq ans pour favoriser l'égalité des chances chez les enfants.

Cette somme facilitera notamment l'accès aux services de garde éducatifs pour les enfants qui évoluent dans un milieu vulnérable et permettra la mise en place de projets pilotes pour offrir des petits déjeuners dans les centres de la petite enfance (CPE).

« Il a beaucoup de milieux défavorisés, même des secteurs qu’on ne croirait pas défavorisés ont aussi leurs problématiques. Ça va toucher beaucoup de CPE dans notre région », se réjouit la présidente du Regroupement des CPE de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Marie-Andrée Gendron.

L’investissement servira également à bonifier le programme d’intégration des enfants aux besoins particuliers dans les CPE et permettra la mise en place d’un autre projet pilote à Trois-Rivières et Portneuf. Des éducatrices seront ainsi formées pour qu’elles puissent détecter les enfants aux besoins particuliers et les référer aux services de santé appropriés.

La somme accordée par Québec s'inscrit dans les objectifs de la stratégie nationale prévue pour les enfants de 0 à 8 ans.

Avec les informations de Catherine Bouchard

Plus d'articles