Retour

38 arbres plantés pour contrebalancer 120 000 kilomètres

Lorsque 250 personnes ont convergé vers Bécancour pour un congrès de la Société d'aide au développement des collectivités (SADC), l'an dernier, plusieurs tonnes de gaz à effet de serre ont été émises. Pour contrebalancer ces émissions, la Ville de Bécancour et la SADC viennent de planter 38 arbres aux abords du pont Laviolette.

« Avec un total de 120 000 kilomètres parcourus par les participants, c'est près de 27 tonnes de CO2 qui ont été émises [lors de ce congrès] », explique la conseillère en développement durable de la SADC de Nicolet-Bécancour, Carolyne Aubin.

Cette dernière soutient que la SADC tente d'organiser tous ses événements « en ayant en tête des actions écoresponsables ». C'est pourquoi elle est allée chercher 5000 $ auprès de la Fondation Alcoa, par l'entremise de son partenariat avec American Forests, afin d'acheter 38 arbres matures.

« Il a fallu faire une collaboration avec la Ville de Bécancour pour trouver un endroit où planter les arbres, là où ils auraient des besoins », dit Carolyne Aubin. Comme l'administration municipale cherche actuellement à revaloriser des terrains situés aux abords du pont Laviolette, l'occasion était belle.

L'équipe d'horticulture de la Ville de Bécancour a donc préparé le terrain, situé à proximité de l'office de tourisme, avant de procéder à la plantation des arbres. Les travaux, qui viennent d'être réalisés, se sont échelonnés sur plusieurs semaines.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ils en repêchent par milliers chaque année à Amsterdam





Rabais de la semaine