Le gouvernement fédéral renouvelle son appui financier au Grand Prix de Trois-Rivières. L'entente de trois ans garantit une somme de 200 000 $ par année aux organisateurs de l'événement.

Le gouvernement canadien offre cette aide « pour commercialiser l'événement dans les marchés hors Québec au cours des trois prochaines années. »

« La commercialisation du Grand Prix de Trois-Rivières à l'étranger constitue une excellente nouvelle pour l'industrie touristique régionale et les commerces locaux, qui bénéficient directement des retombées économiques découlant de la tenue de cet événement phare », affirme le député de Saint-Maurice-Champlain et ministre du Commerce international, François-Philippe Champagne,

Le directeur général du Grand Prix de Trois-Rivières, Dominic Fugère, a livré ses impressions sur la question lors du Téléjournal Mauricie, dimanche soir.

« On le savait nous depuis quelques jours déjà. Ils ont annoncé un renouvellement de leur appui, à hauteur de 200 000 $ par année. C'est aussi attaché pour les trois prochaines années, un peu comme Tourisme Québec qui donnait un peu plus du double. Ce qui est intéressant, c'est qu'en ayant cette aide-là, [...] ça nous permet de planifier et surtout de pouvoir préparer jusqu'à notre 50e édition en 2019 », indique M. Fugère.Il mentionne vouloir développer le volet international de l'événement avec les courses de Rallycross.

« On sent un engouement international, grâce au rallycross et on sent un engouement nord-américain très certain, avec les prototypes qui ont donné un excellent spectacle, avec le Nascar Pinty's, AMA Supermoto Cogeco, le championnat américain », élabore le directeur général de l'événement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine