L'état du palais de justice de La Tuque est dénoncé par plusieurs avocats. Ils réclament une rencontre avec la ministre responsable de la région de Mauricie, Julie Boulet, pour discuter du manque d'espace.

« Je vous dirais que c'est une situation qui perdure depuis au-delà de 20 ans, alors je pense qu'on est rendu à un temps où on devrait faire quelque chose », mentionne le bâtonnier du Barreau de la Mauricie, Alain Blanchard.

Le quartier cellulaire, où les détenus attendent avant d'aller en salle de cour, pose aussi problème. Il est désuet, trop petit et il n'y a pas de parloir, ce qui force parfois les avocats à rencontrer leur client dans le vestiaire ou la salle de bain pour avoir une conversation privée.

La cage d'escalier qui relie le palais au stationnement est empruntée par les accusés, leur famille, mais aussi par les juges, ce qui peut poser des risques pour la sécurité.

Cet automne, tout indiquait que le projet des rénovations allait commencer bientôt, mais depuis janvier, le projet semble être reporté à une date inconnue.

La demande de rencontre auprès de Julie Boulet a été acheminée il y a presque 3 semaines. Me Blanchard dit qu'il attend toujours des nouvelles.

Avec les informations de Mathieu Papillon

Plus d'articles

Commentaires