Retour

Absence de caméra dans les palais de justice : le député caquiste de Nicolet-Bécancour réagit

Après le bâtonnier de la Mauricie et le syndicat des constables spéciaux du Gouvernement du Québec, c'est maintenant au tour du député de la CAQ dans Nicolet-Bécancour de déplorer l'absence de caméras de surveillance dans les palais de justice de Shawinigan et de La Tuque.

Radio-Canada a appris, plus tôt cette semaine, que l’absence de caméras de surveillance dans ces deux palais de justice suscitait des inquiétudes chez les constables spéciaux et le personnel judiciaire.

Pour le député de Nicolet-Bécancour, cette situation est inacceptable. « S’il y a un endroit qu’on doit sécuriser, c’est bien les palais de justice. Moi, je me demande pourquoi il y a des palais de justice qui ont des caméras et d’autres qui n’en ont pas. Si le ministère de la Justice dit que ce n’est pas nécessaire, pourquoi il en laisse dans certains palais de justice? » s'interroge Donald Martel.

Il interpelle d’ailleurs la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, sur la question.

Réactions des ministères

Le ministère de la Justice soutient, dans une réponse envoyée par courriel, que dans les palais de justice où il n’y a pas de caméras de surveillance, « d’autres mesures sont mises en place en collaboration avec le ministère de la Sécurité publique, pour assurer la sécurité ». Toutefois, le ministère n’a pas souhaité en dire davantage sur ces mesures.

Le ministère de la Sécurité publique n’a pas souhaité faire de commentaires sur la sécurité dans ces palais de justice, mais a mentionné que des évaluations « sont effectuées de façon continue, et que les mesures de sécurité peuvent être modulées, au besoin ».

Plus d'articles

Commentaires