Retour

Accident mortel à La Tuque : la famille des victimes rencontre les autorités

Daniel Deschamps et sa conjointe Claudette Royer, dont la fille et la petite-fille ont perdu la vie sur la route 155 au début du mois de janvier, ont rencontré mardi à La Tuque les représentants du ministère des Transports et de la Sûreté du Québec.

La réunion, présidée par le maire Normand Beaudoin, se déroulait à huis clos. Elle a été l'occasion pour les fonctionnaires de révéler à monsieur Deschamps les plans de réfection de la courbe où sa fille a perdu la maîtrise de son véhicule, le 4 janvier.

Daniel Deschamps demande à ce que la route soit refaite dans le secteur où a eu lieu la collision mortelle.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a expliqué qu'il prévoit effectivement revoir la configuration de la courbe en 2018, à condition que les négociations soient complétées avec les propriétaires des terrains avoisinants.

Daniel Deschamps satisfait

Monsieur Deschamps s'est dit satisfait de cette nouvelle. Il a invité les propriétaires des terrains en questions à négocier rapidement avec le ministère.

« C'est une question de sécurité pour tout le monde et pour eux aussi », a-t-il déclaré.

Le maire Normand Beaudoin est surpris de la rapidité avec laquelle le ministère a réagi.

J'ai vu plein de dossiers avec le MTQ et je peux vous dire que celui-là va très vite.

Normand Beaudoin, maire de La Tuque

Stéphanie Deschamps, 38 ans, et sa fille Lexann, 10 ans, ont perdu la vie lors de cette tragédie survenue au lendemain d'une tempête de neige.

Daniel Deschamps voulait bloquer la route 155 le 4 mars prochain en guise de protestation, mais il n'a pas obtenu la permission de le faire. Il compte toutefois faire une manifestation mobile à 50 km/h sur une quinzaine de kilomètres pour ralentir la circulation.

Avec les informations de Pierre Marceau

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine