Retour

Accueil de réfugiés syriens : les préparatifs vont bon train à Trois-Rivières

Les premiers réfugiés syriens se font toujours attendre à Trois-Rivières, mais le Service d'aide des nouveaux arrivants (SANA) de Trois-Rivières dit que tout est prêt pour les accueillir dès maintenant.

Le SANA attend des informations dans les prochaines heures quant à l'arrivée des premiers réfugiés à Trois-Rivières. Le directeur général du SANA Ivan Suaza croit qu'elle pourrait avoir lieu d'une journée à l'autre, à 48 heures d'avis.

L'organisme a trouvé 60 logements pour les familles originaires de la Syrie qui viendront s'établir à Trois-Rivières. Il s'agit d'appartements de quatre ou cinq pièces qui se trouvent un peu partout sur le territoire de la ville. « On essaie d'éviter la concentration des personnes pour aider à l'intégration », explique Ivan Suaza.

Pour écouter l'entrevue d'Ivan Suaza à Chez nous le matin, cliquez ici.

Le SANA de Trois-Rivières a déjà formé une trentaine de familles trifluviennes qui seront jumelées aux nouveaux arrivants pour faciliter leurs premiers moments au Québec. Une quinzaine d'autres familles recevront de la formation la semaine prochaine.

Un autre organisme, Stratégie Carrière, aidera les réfugiés à intégrer le marché du travail, après des cours de francisation.

Ivan Suaza se réjouit de la mobilisation à Trois-Rivières et croit qu'elle adoucira le choc des réfugiés syriens, qui débarqueront de surcroît en plein hiver au Québec. « Mais comme a dit un Syrien que j'ai rencontré : vaut mieux que ce soit de la neige qui tombe sur nous plutôt que des bombes. »

Trois-Rivières attend 70 réfugiés syriens. Au Centre-du-Québec, Drummondville et Victoriaville recevront respectivement 70 et 50 réfugiés. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine