Retour

Affaire Jonathan Bettez : un délai pour accommoder son nouvel avocat

Le dossier de Jonathan Bettez a été reporté au 31 mai lors de l'audience de mercredi au palais de justice de Trois-Rivières. Ce délai est pour permettre au nouvel avocat de la défense de prendre connaissance du dossier.

Un texte de Claudie Simard

Jonathan Bettez, accusé entre autres de possession et de distribution de pornographie juvénile, ne peut plus être représenté par Me Magali Lepage.

Dans la foulée de l’arrêt Jordan, la ministre de la Justice du Québec, Stéphanie Vallée, a nommé dix-huit nouveaux juges à la cour du Québec.

L’avocate qui défendait Jonathan Bettez, Me Magali Lepage, fait partie de ces nouveaux juges.

Un collègue du même bureau que Me Lepage, Me Marc-Antoine Carette, reprend le dossier.

Jonathan Bettez fait face à six chefs d'accusation pour des événements survenus entre 2009 et 2013.

Des délais à respecter

Jonathan Bettez a été accusé le 30 août 2016 au Palais de justice de Trois-Rivières.

Depuis le 8 juillet 2016, la Cour suprême impose un délai de 18 mois aux cours provinciales entre le début et la fin d’un procès.

Une mesure qui a été prise en vertu de l’arrêt Jordan, concernant les délais considérés déraisonnables.

Dans le dossier de Jonathan Bettez, la Couronne est confiante que le processus suivra son cours normalement et que le délai sera respecté.

Lors de la prochaine comparution, l’accusé risque de prendre position à savoir s’il souhaite ou non bénéficier d’une enquête préliminaire.

Avec la collaboration de Sarah Désilets-Rousseau et Amélie Desmarais

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine