Retour

Affaissement de terrain à Shawinigan : les résidents évacués devront quitter pour de bon

Les ingénieurs de la Sécurité civile ont passé une bonne partie de la journée samedi à étudier le terrain où se trouve la résidence de la 105e avenue à Shawinigan, menacée par un glissement de terrain. Les résidents ont appris en fin d'après-midi qu'ils ne pourront pas réintégrer leur domicile.

Les trois résidents pourront récupérer leurs effets personnels avec l'aide de la Ville de Shawinigan.

Les ingénieurs poursuivent les analyses pour tenter de déterminer le risque qu'un glissement de terrain ne survienne. Les autorités craignent qu'un éventuel glissement de terrain n'emporte une partie de la fondation de la maison.

Des signes précurseurs

Une fissure d'une trentaine de centimètres de hauteur et de plus de quatre mètres de largeur a été découverte derrière la maison, qui surplombe une falaise.

Selon les responsables de la sécurité civile, il s’agit d’un signe précurseur d'un potentiel glissement de terrain.

« Les spécialistes sont sur place afin d'évaluer quelle importance pourrait avoir ce glissement de terrain, autant pour les gens qui demeurent dans la maison, mais autant pour le garage qui est situé plus bas, qui est dans la zone de sécurité actuellement », explique Sébastien Doire de la Sécurité civile.

Depuis le début du mois d'avril, 34 glissements de terrain ont été recensés en Mauricie et au Centre-du-Québec. La forte accumulation d'eau dans le sol serait en cause.

Plus d'articles

Commentaires