Retour

Agression à la masse : la dangerosité de Marc Perron sera réévaluée

Le dossier Marc Perron était de retour en cour vendredi au palais de justice de Trois-Rivières. La défense a demandé une contre-expertise psychologique sur le niveau de dangerosité de l'accusé.

Marc Perron a plaidé coupable à des accusations de voies de faits graves et de séquestrations d’une adolescente de 14 ans en septembre dernier.

Les plaidoiries sur sa peine ont été reportées à de nombreuses reprises, puisque la Couronne souhaite demander que Marc Perron soit déclaré délinquant dangereux ou à contrôler.

À cet effet, Marc Perron a subi une première évaluation psychologique pour déterminer son niveau de dangerosité.

Le juge responsable du dossier a demandé des précisions sur le rapport d’évaluation, au mois de mars dernier.

En prenant connaissance des précisions, l’avocat de Marc Perron, Me Yvan Braun, a considéré pertinent de demander cette contre-expertise.

Lourd passé judiciaire

Marc Perron a agressé violemment une jeune femme de 14 ans à coups de masse près du Séminaire St-Joseph en octobre 2015.

Multirécidiviste, il est inscrit au registre des délinquants sexuels depuis 2010. Il a notamment été reconnu coupable par le passé d’agressions sexuelles, de contacts sexuels sur un mineur, d’enlèvement et de séquestration.

S’il est déclaré délinquant à contrôler, il devra purger un minimum de deux ans d’emprisonnement, puis sera suivi pour un maximum de 10 ans après sa sortie du pénitencier. S’il est déclaré délinquant dangereux, il fera face à une peine indéterminée, révisable aux sept ans

Plus d'articles

Commentaires