Retour

Agression à Saint-Tite : l'accusé reste derrière les barreaux

Jérémie Roy, le présumé auteur d'une agression lors du Festival western de Saint-Tite, en septembre, devra rester derrière les barreaux jusqu'à la tenue de son procès.

L'enquête sur remise en liberté a eu lieu lundi au palais de justice de Shawinigan.

L'avocat de Jérémie Roy a demandé sa remise en liberté avec des conditions strictes, mais l'avocate de la Couronne s'y est opposée puisque le jeune homme n'a pas respecté certaines conditions qui lui avaient été imposées dans d'autres causes. Le juge a fait pencher la balance en faveur de la Couronne.

Plus tôt, le père de l'accusé avait témoigné en faveur de son fils, se disant prêt à payer sa caution et à veiller à ce qu'il respecte ses engagements.

Jérémie Roy, 20 ans, réside à Chibougamau. Il est accusé de voies de fait armées et de voies de fait causant des lésions. Il aurait tabassé Mathieu Grégoire à coups de bouteille de bière.

La cause sera de retour devant le tribunal jeudi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine