Retour

Agressions sur des patientes à Shawinigan : Yves Brousseau coupable

Yves Brousseau, 54 ans, accusé d'agressions sexuelles sur des patientes en psychiatrie au Centre hospitalier du Centre-de-la-Mauricie, a été déclaré coupable lundi matin au palais de justice de Shawinigan des trois chefs d'accusation qui pesaient contre lui.

Il doit revenir en cour le 10 juin prochain pour les plaidoiries sur sa peine.

La procureure de la Couronne, Me Kim Belleville se dit satisfaite du jugement. Elle pousse un soupir de soulagement en rappelant que le procès a duré 15 jours et a nécessité une grande préparation.

Les faits reprochés se sont produits à l'hôpital de Shawinigan alors que le suspect occupait un emploi de préposé aux bénéficiaires en 2008 et 2009. Les victimes sont deux femmes, dans la trentaine et la dans quarantaine. Elles étaient patientes de l'établissement.

Dans son jugement de 30 pages, le juge Jacques Trudel mentionne le fait que les deux victimes dans cette histoire n'avaient aucune raison de faussement accuser le préposé aux bénéficiaires.

Il a souligné qu'il y avait de la cohérence dans les témoignages des victimes et des similitudes des gestes dans les faits rapportés. Selon le juge Jacques Trudel, il n'y a pas lieu de douter des versions des victimes.

Les rapports prouvent qu'elles étaient dans un état vulnérable et qu'elles n'étaient pas en mesure de donner un consentement sexuel.

L'avocat de la défense dans le dossier, Me Simon Ricard, dit qu'il prendra le temps de relire et d'analyser le volumineux jugement. Au moment où l'on se parle, il n'exclut pas la possibilité de porter le jugement en appel. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine