Retour

Amnistie internationale à l'école des Pionniers pour aborder la question des réfugiés

Quelque 350 élèves de 5e secondaire de l'école secondaire des Pionniers ont eu la possibilité d'aborder la crise humanitaire qui touche les réfugiés syriens mercredi matin avec la directrice générale d'Amnistie internationale Canada francophone, Béatrice Vaugrante.

Selon la militante pour les droits humains, le Canada a les moyens et les infrastructures nécessaires pour recevoir les réfugiés syriens rapidement. Elle a aussi insisté sur l'importance de combattre les préjugés et d'envoyer un message clair à la population à l'égard de l'accueil des nouveaux arrivants. « L'hiver s'en vient chez nous, l'hiver s'en vient aussi pour les familles de réfugiés et 50 % sont des enfants », estime-t-elle ajoutant qu'ils ont besoin d'une protection immédiate.

La rencontre s'est tenue à l'occasion du cours d'histoire Monde contemporain. 

L'école des Pionniers compte plus de 210 élèves provenant de 41 pays de partout dans le monde, sur un total de 1575 élèves. Le comité Amnistie internationale compte quant à lui 50 jeunes à l'école des Pionniers.

Amnistie internationale a critiqué dans un rapport publié en juin dernier la façon dont la communauté internationale traite les réfugiés du conflit syrien et a appelé à la levée des mesures leur interdisant l'accès aux pays voisins.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine