Retour

Amos Daragon sera présenté au Centre des arts dirigé par Bryan Perro

Amos Daragon s'installe au Centre des arts de Shawinigan pour la saison estivale 2019, une décision qui soulève des questions sur le plan éthique. L'auteur de l'oeuvre, Bryan Perro, est aussi directeur général de Culture Shawinigan qui est responsable des projets présentés au Centre des arts. Aux yeux du principal intéressé, il n'y a aucun conflit d'intérêt.

Bryan Perro se défend bien de privilégier son oeuvre aux dépends d'autres projets de spectacles.

« À chaque fois que j'ai un nouveau projet, j'en parle à mon conseil d'administration, j'en parle à la Ville, j'en parle à l'avocat de la Ville, j'en parle aux personnes compétentes », explique Bryan Perro.

Comme auteur d'Amos Daragon, Bryan Perro va recevoir un montant associé aux droits d'auteur pour chaque billet vendu. C'était la même chose pour le spectacle Antarctique Solo, présenté à la maison de la culture Francis-Brisson à l'été 2017 et qui le sera à nouveau à l'été 2018.

Comme directeur général de Culture Shawinigan, Bryan Perro est payé par l'organisme qui est est financé en partie par la Ville et par le gouvernement du Québec

« Moi tout ce que j'ai en retour, c'est le droit d'auteur qui est à 10 %, c'est tout », dit-il.

Même avis à la Ville

Tant du côté de la Ville de Shawinigan que du conseil d'administration de Culture Shawinigan, on n'y voit aucun problème.

La présidente du conseil d'administration Josette Allard Gignac affirme que ses projets sont bien structurés et qu'il présente le tout avec beaucoup de transparence. Elle ajoute que l'organisation, qui a longtemps été seulement diffuseur de spectacles, tente de plus en plus de se positionner comme producteur.

Après avoir été l'inspiration d'un spectacle de cirque qui a été présenté à la Cité de l'Énergie pendant quelques années, voilà qu'Amos Daragon deviendra, dès l'été 2019, une comédie musicale intitulée Le Phénix.

Quatre représentations par semaine auront lieu au Centre des arts de Shawinigan et les billets sont déjà en vente.

Avec les informations de Marie-Pier Bouchard

Plus d'articles