Retour

Analyse interne de la vidéo à la résidence Cooke : le plan de travail doit être revu dit la direction du CIUSSS

Le Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) formule 13 recommandations à la suite de la diffusion de la vidéo captée au Centre d'hébergement Cooke à Trois-Rivières en juillet dernier. Les images montrent des résidents au sol pendant plus de deux minutes avant qu'on leur vienne en aide. La direction du CIUSSS MCQ dit vouloir tout mettre en oeuvre pour éviter qu'un tel événement se reproduise.

Trois causes ont été ciblées : le personnel en pause, les portes fermées empêchant d'entendre les appels à l'aide et le recours non optimal aux technologies.

Les recommandations

Parmi les principales recommandations : la révision du plan de travail. L'analyse interne soulève la nécessité de revoir les horaires de travail des employés. Trois employés étaient en train de souper lorsque la vidéo a été captée. 

Le CIUSSS MCQ note l'importance de procéder à l'installation de rideaux d'intimité adéquats pour les résidents. L'analyse a révélé que des portes de chambres sont parfois fermées pour assurer une plus grande intimité. Plutôt que de fermer la porte, les rideaux permettraient d'entendre ce qui se passe dans la chambre.

L'ajout de boutons d'urgence pour les visiteurs constitue une autre recommandation principale. De tels dispositifs permettraient, selon la direction, de signaler un événement rapidement.

La direction entend mettre en oeuvre toutes les recommandations

D'entrée de jeu, le pdg du CIUSSS MCQ, Martin Beaumont a dit que le but n'était pas de « jouer à l'autruche ». Il a assuré que toutes les recommandations seront mises en oeuvre. 

La direction du CIUSSS MCQ a dit ne pas vouloir limiter ces actions uniquement à la résidence Cooke.

« Malheureusement, je ne crois pas qu'il soit possible d'éviter toutes les chutes dans nos milieux de vie », a dit Martin Beaumont, ajoutant que le CIUSSS MCQ avait la responsabilité d'améliorer la qualité de vie et la sécurité des résidents.

Le CIUSSS MCQ n'exclut pas la possibilité de devoir consacrer des sommes supplémentaires pour donner suite aux recommandations. 

La direction se donne jusqu'en février 2016 pour appliquer les différentes recommandations.

Le ministre Gaétan Barrette réserve ses commentaires pour l'instant, préférant attendre la publication du rapport qu'il a commandé auprès de deux évaluateurs externes. Normalement, le rapport est attendu le 17 août. 

Plus d'articles

Commentaires