Retour

André Bellavance succède à Alain Rayes à la mairie de Victoriaville

C'est sans difficulté que l'ex-député bloquiste André Bellavance a été élu maire de Victoriaville dimanche, succédant ainsi à celui qui occupe dorénavant la fonction de député de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes. Les résultats ont été dévoilés en soirée au terme d'un exercice démocratique peu couru.

Un texte de Marie-Ève Trudel

L'avance d'André Bellavance est apparue dès le début du dépouillement des premiers bulletins de vote, environ 30 minutes après la fermeture des bureaux de scrutin à 20 h.

André Bellavance a été élu avec plus de 7697 voix de plus que son plus proche rival, André Guillemette. Il a remercié les électeurs pour « l'éclatante victoire » qu'il considère comme étant une importante marque de confiance.

Le nouveau maire de Victoriaville affirme qu'il se mettra au travail dès demain. Parmi les dossiers prioritaires qu'il souhaite prendre en charge : la mise à niveau des infrastructures et la revitalisation du centre-ville.

Trois autres candidats ont participé à la course à la mairie, soit l'homme d'affaires André Guillemette, le conseiller municipal Gilles Lafontaine et Simon Roux, qui travaille dans le domaine de la construction.

André Bellavance a d'ores et déjà annoncé lors de son discours de victoire qu'il sera candidat aux prochaines élections générales municipales.

Les élections municipales générales se tiennent à date fixe le premier dimanche de novembre tous les quatre ans. Les prochaines élections générales auront lieu le 5 novembre 2017.

Un faible taux de participation

En tout, 33 % des électeurs se sont présentés aux urnes sur un total de près de 36 000 électeurs inscrits. De ce nombre, quelque 2000 électeurs ont voté par anticipation.

Le directeur d'élections et greffier à la Ville de Victoriaville, Yves Arcand, s'est dit déçu du faible taux de participation qu'il attribue en partie au fait qu'il s'agissait d'une élection partielle, en plein hiver de surcroît. La précédente élection partielle municipale à Victoriaville a eu lieu en 1999.

Quant au nouveau maire, il aurait souhaité un plus grand taux de participation, mais ne se plaint pas du résultat. « Les gens qui se sont exprimés se sont exprimés haut et fort », résume-t-il.

Plus d'articles