Retour

Après l'Ukraine, la famille Joseph-Lapierre veut adopter trois autres enfants en Haïti

Après avoir adopté quatre enfants originaires d'Ukraine, la famille Joseph-Lapierre, de Trois-Rivières, est en processus d'adoption en Haïti. Trois autres enfants pourraient ainsi venir s'ajouter à la famille qui est actuellement formée de deux adultes et de neuf enfants.

« Notre premier désir, c'est d'adopter des orphelins, donc la couleur de peau, le pays d'où ils viennent, ce ne sont pas des choses qui vont déterminer vers quel pays on va », a dit d'entrée de jeu la mère de famille Julie Joseph. 

À travers ses démarches, le couple souhaite toujours adopter des frères et des soeurs de la même famille d'origine. 

Le processus d'adoption

Le processus d'adoption complet peut prendre jusqu'à trois ans.

« Ça prend du temps, monter un dossier », a expliqué Julie Jospeh à l'émission Facteur matinal. Elle et son conjoint attendent un résultat de prise de sang pour pouvoir finaliser leur dossier. Ils espèrent envoyer le tout d'ici la fin du mois.

Une fois la proposition officielle du pays reçue, le couple se rendra en Haïti « pour socialiser avec les enfants » pendant deux semaines, avant de revenir à Trois-Rivières sans les enfants.

Les Joseph-Lapierre devront ensuite patienter pendant une période oscillant entre six mois et un an avant de recevoir les nouveaux membres de leur famille.

Des nouvelles des deux derniers arrivés dans la famille

Julie Joseph et Joël Lapierre ont quatre enfants originaires d'Ukraine. Les deux derniers sont arrivés au Québec en décembre 2014.

« Ça va très bien, ça fait déjà un an et demi », dit Julie Joseph. « Les enfants ont acquis le français depuis déjà un bout », ajoute-t-elle. 

La famille a déménagé cet été dans une plus grande maison, toujours à Trois-Rivières, dans le but d'avoir l'espace leur permettant d'accueillir plus d'enfants.

Plus d'articles