Retour

Après la Chine, des planches de surf à pagaie seront fabriquées à Trois-Rivières

Une entrepreneure de la Mauricie qui faisait affaire en Chine, rapatrie sa production de planches de surf à pagaie à Trois-Rivières. Ces planches sont utilisées pour pratiquer le SUP (Stand-Up Paddle, en anglais) ou planche à rame, une discipline qui combine le surf, le canot et le kayak. Le sport, qui consiste à ramer en étant debout sur une planche, gagne en popularité selon la propriétaire.

Dominique Vallée fait le pari de rapatrier une partie de sa production à Trois-Rivières parce qu'elle souhaite mieux contrôler la qualité de son produit.

En 2012, l'entrepreneure a lancé l'entreprise Do Sport. Elle dessinait les planches qu'elle faisait fabriquer en Asie.

Un changement qui s'annonce payant

Il y a un marché à conquérir selon Dominique Vallée, qui ajoute qu'il n'y a pas beaucoup de fabricants de planches de surf à pagaie, mais que les clients potentiels sont de plus en plus nombreux. D'ailleurs, elle distribue déjà ses produits en Espagne. « Il y a d'autres pays sur lesquels on travaille et on voit qu'il y a une demande importante », dit-elle.

Une planche se vend environ 1000 $. 

Pour le moment, Dominique Vallée ne dévoile pas où sera l'usine exactement, ni combien il y aura d'employés.

Plus d'articles

Commentaires