Retour

« Arnaque des grands-parents » : deux jeunes hommes accusés à Trois-Rivières

Alexandre Dubé, 20 ans, et Sébastien-David Perez-Sauvé, 19 ans, ont comparu mercredi au palais de justice de Trois-Rivières. Ils font face à des accusations de fraude de 5000$ et de supposition de personne. À ces accusations s'ajoute celle de voies de fait armé pour Perez-Sauvé. Les deux jeunes hommes de la région des Laurentides doivent revenir en cour vendredi pour leur enquête sur remise en liberté.

Un texte de Marie-Pier Bouchard

L'histoire remonte à lundi quand une dame de 65 ans de Trois-Rivières reçoit l'appel d'un homme qui prétend être son fils. Ce dernier, en pleurs, raconte alors avoir été arrêté pour facultés affaiblies. Il dit avoir besoin de 5000$ pour payer un avocat et qu'un ami passerait récupérer l'argent directement chez elle.

Voyant qu'elle mord à l'hameçon, le jeune homme rappelle quelques heures plus tard et réclame, toujours en prétendant être son fils, 2000$ supplémentaires. Elle prépare la somme pour que l'ami puisse récupérer le tout le lendemain.

Plus tard, en soirée, son fils communique avec elle. Elle le questionne. Ils réalisent alors ensemble qu'elle a été victime de ce qui a toutes les allures d'une fraude. C'est l'histoire que nous a racontée le fils de la victime avec émotion.

Le fils en question s'organise alors avec son frère pour être présent au rendez-vous prévu chez sa mère et communique avec la Sécurité publique de Trois-Rivières pour l'informer.

À l'arrivée des présumés fraudeurs, une altercation survient avant l'arrivée des policiers.

La dame a été conduite à l'hôpital pour soigner des blessures légères subies lors de l'altercation.

Vague de fraudes

La Sécurité publique de Trois-Rivières dit remarquer une hausse des fraudes touchant les aînés dans les deux derniers mois. Au moins une dizaine de cas ont été rapportés selon l'agent Michel Letarte, porte-parole de la Sécurité publique de Trois-Rivières.

L'arrestation des deux jeunes hommes pourrait d'ailleurs permettre d'élucier d'autres histoires survenues récemment.

Devant cette vague de fraudes, la Sécurité publique de Trois-Rivières a préparé des affiches et des dépliants qui seront distribués à différents endroits à des fins de sensibilisation. Les résidences pour personnes âgées seront entre autres visitées.

De son côté, la présidente de la FADOQ section Mauricie corrobore les dires du porte-parole de la Sécurité publique. Ginette Lapointe remarque également une recrudescence des cas de fraude envers les personnes âgées. Elle encourage d'ailleurs ces derniers à en parler. « Oui c'est gênant, oui c'est difficile, mais dites-le », lance-t-elle.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards