Retour

Assainissement des eaux du lac à la Tortue : signatures insuffisantes pour freiner le projet

Le registre qui s'est tenu dimanche et lundi à Shawinigan et à Hérouxville sur le projet d'assainissement des eaux du lac à la Tortue n'a pas récolté suffisamment de signatures pour que le projet de raccordement d'égouts soit rejeté.

117 personnes ont signé le registre à Shawinigan, tandis que 16 l'ont fait à Hérouxville. Il aurait fallu que 505 Shawiniganais et 200 Hérouxvillois se manifestent pour que le projet soit contrecarré.

Dans un communiqué diffusé lundi soir, le maire de Shawinigan Michel Angers a déclaré qu'« avec un résultat comme celui-là, je suis certain que le MAMOT va nous donner le signal de départ pour ce projet qui est attendu par les résidents du lac à la Tortue depuis près de 40 ans. »

1200 propriétés riveraines raccordées au réseau d'égouts

Au total, 1200 propriétés riveraines du lac, soit 1000 à Shawinigan et 200 à Hérouxville, seront raccordées au réseau d'égouts sanitaires si le projet va de l'avant. De plus, 280 propriétés de Shawinigan seraient aussi raccordées au réseau d'aqueduc.

Les travaux sont évalués à plus de 40 millions $, dont 27 millions $ proviendraient de Québec et Ottawa. Les coûts estimés pour les riverains varient entre 8000 $ et 12 000 $ par résidence.

La Ville de Shawinigan, qui s'est associée à la municipalité voisine de Hérouxville pour ce projet, a repris le dossier à la suite des fusions municipales, en 2002, quand Lac-à-la-Tortue est devenu l'un de ses secteurs.

À l'heure actuelle, les propriétaires riverains possèdent des fosses septiques, dont certaines, non conformes, ont causé des dommages environnementaux dans les dernières années.

Plus d'articles

Commentaires