Retour

Augmentation inespérée de l’achalandage au Collège Shawinigan

Seulement huit étudiants de plus que l'année dernière diront certains, mais c'est quand même 20 % de plus que ce que prévoyait le ministère de l'Éducation pour le Collège Shawinigan. Et c'est assez pour réjouir la direction de l'établissement qui y voit le résultat des efforts déployés pour se distinguer des autres cégeps.

La rentrée scolaire avait lieu mercredi au Collège Shawinigan, un établissement qui, comme bien des cégeps régionaux, doit se battre contre le déclin démographique de son territoire.

« Pour Shawinigan, le fait que non seulement, on maintient notre clientèle, mais qu'on augmente cette clientèle-là, même si c'est une augmentation légère, pour nous, c'est effectivement une victoire », affirme le directeur général du Collège, Guy Dumais.

Parmi les facteurs expliquant cette hausse, on note entre autres le programme de soins préhospitaliers d'urgence, le seul offert en Mauricie. « C'est extrêmement populaire, affirme le directeur des études au Collège Shawinigan, Éric Millette. On a environ 38 places en première année et on reçoit une centaine de demandes d'admission pour ces 38 places-là. »

Le programme de techniques de l'informatique a aussi la cote, entre autres à cause de la venue prochaine de CGI et de la forte publicité entourant le DigiHub, pense la direction.

On note par ailleurs une augmentation du nombre d'étudiants étrangers.

Le Collège Shawinigan recrute aussi des étudiants par le biais de son équipe de football Les Électriks, qui en est à sa deuxième saison.

L'institution songe maintenant à se doter d'une équipe de baseball pour continuer d'attirer la clientèle masculine.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine