Pour la première fois de son histoire, l'équipe des Aigles de Trois-Rivières a disputé un match en avant-midi. Il a commencé à 11h05. Les Aigles affrontaient les Jackals du New Jersey devant un stade bondé d'élèves du primaire.

L'ambiance était particulière, avec des mascottes, des super héros, en plus de la file pour la confiserie qui n'a jamais été aussi longue.

Plus de 3 500 élèves étaient au stade Fernand-Bédard. Les spectateurs réguliers reconnaissaient à peine les lieux.

« Dans les parties régulières, on voit plus de têtes blanches que d'autres choses ici...!
Ça donne beaucoup d'ambiance, puis je pense que ça va être bon pour l'équipe aussi... On a besoin de monde, on a besoin de relève », témoigne Robert Alarie, un partisan des Aigles.

« C'est une idée qu'on a eue parce que c'est la fin des classes. Au lieu que les jeunes aillent à La Ronde, on a pensé faire ça. Puis, ils ne peuvent pas retourner à l'école plus tard que 3 heures donc on se disait qu'en jouant à 11h, on s'assurait de les avoir pour le match au complet », explique le directeur général des Aigles, René Martin.

La Commission scolaire du Chemin-du-Roy a répondu à la proposition lancée par le directeur de l'École du Bois-Joli pour qui l'initiative était toute naturelle.« Ce genre d'activité là a lieu à Québec, a lieu à Ottawa et beaucoup aux États-Unis », mentionne Jonathan Bradley, directeur de l'École du Bois-Joli.

La direction des Aigles indique que l'expérience sera reprise l'an prochain.

Plus d'articles

Commentaires