Retour

Bébé aux mains brûlées à Shawinigan : un homme de 37 ans accusé de voies de fait graves

Un homme de 37 ans a été accusé de voies de fait graves et d'avoir causé des lésions corporelles par négligence criminelle à un bébé d'à peine plus d'un an en juillet dernier, à Shawinigan.

Le suspect a comparu vendredi matin par vidéoconférence au palais de justice de Shawinigan. Il avait été arrêté jeudi par les policiers de la Sûreté du Québec.

Les faits reprochés se seraient produits le 29 juillet dernier dans le secteur Grand-Mère de Shawinigan. Une fillette d’un an avait alors dû être transportée au Centre hospitalier Sainte-Justine, à Montréal, pour de graves brûlures aux mains.

L'accusé doit revenir en cour mercredi prochain pour son enquête sur remise en liberté. La procureure de la Couronne au dossier a déjà annoncé qu'elle comptait s'opposer à sa remise en liberté en raison des causes pendantes et des antécédents de l'homme de 37 ans.

Une femme doit aussi comparaître en décembre

Une femme de 22 ans a aussi été arrêtée jeudi en lien avec cette affaire. Elle a été libérée sous promesse de comparaître à la mi-décembre.

Les policiers ont procédé à son arrestation parce qu’elle aurait omis de fournir les choses nécessaires à l’existence d’un enfant alors qu’il se trouvait dans le dénuement ou le besoin.

Les policiers s’étaient rendus sur les lieux pour une querelle

La porte-parole de la Sûreté du Québec Éloïse Cossette a rapporté qu'au début de cette affaire, en juillet, les policiers s'étaient rendus à une adresse concernant une querelle.

Ils avaient alors constaté « qu'il y avait un enfant qui avait des blessures importantes, qui se sont avérées être des brûlures importantes, entre autres aux mains ».

Des enquêteurs de la Sûreté du Québec (SQ) étaient retournés sur les lieux en septembre pour poursuivre leurs recherches entourant cette affaire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine