Retour

Bébé battu à Trois-Rivières : la mère et son conjoint remis en liberté

La mère d'un bébé qui a subi des voies de fait a été remise en liberté vendredi, tout comme son conjoint. Les deux accusés ont pu quitter le palais de justice de Trois-Rivières sous condition de ne pas garder ni avoir la surveillance d'un enfant de moins de 6 ans d'ici la suite des procédures.

L’homme fait face à des accusations de voies de fait graves sur l’enfant en le blessant, le mutilant et le défigurant. Il a des antécédents judiciaires en matière de drogues, de vol et de recel.

La mère est accusée d'avoir omis de fournir l’essentiel à l’existence de son enfant alors qu'il était dans le besoin.

L’identité des accusés ne peut être dévoilée pour protéger celle de l’enfant.

Les deux individus, tous deux dans la jeune vingtaine, ont été arrêtés jeudi à Trois-Rivières.

La police de Trois-Rivières avait amorcé une enquête à la fin du mois d’août 2017. L’enfant, alors âgé de huit mois, avait été transporté à l’hôpital où on lui avait notamment diagnostiqué des fractures aux jambes.

Le personnel de l’hôpital avait signalé l’événement aux policiers. L'enfant se trouve depuis en famille d'accueil.

Plus d'articles