Retour

Bécancour : cap sur les technologies de l’environnement

La Ville de Bécancour veut miser sur les technologies de l'environnement pour stimuler le développement économique. Lors du déjeuner du maire mercredi, Jean-Guy Dubois a déclaré que la Ville travaille présentement à attirer ces entreprises grâce à divers projets.

Un texte de Marilyn Marceau

Devant 80 élus et gens d'affaires, il a expliqué qu’il aimerait que six start-ups viennent s'installer sur son territoire, dans le cadre du projet d'« incubateur ».

La Ville a récemment acquis un terrain du parc Jean-Demers pour y bâtir un bâtiment d'une superficie de 33 000 pieds carrés, dans le but d’accueillir ce type d'entreprises.

« L’incubateur, il reçoit des entreprises en formation, il donne des services de support au démarrage d’entreprise, un taux préférentiel pour être capable de s’établir parce qu’il est en départ et beaucoup d’équipements et de personnel pour l’aider à mettre sur pied son projet », a-t-il expliqué dans une salle de l’Auberge Godefroy.

Un motel industriel verra aussi le jour dans ce secteur, affirme le maire. L’objectif est de faciliter l'implantation d'entreprises à Bécancour.

« Au lieu d’acheter une bâtisse, [les entrepreneurs] peuvent louer la partie dont ils ont besoin et le propriétaire leur donne des services en fonction du besoin », dit-il.

Il s'agissait du premier déjeuner du maire de Jean-Guy Dubois depuis qu'il a manifesté son intention de briguer un quatrième mandat.

Martine Pépin, qui était jusqu'à tout récemment directrice générale de la Chambre de commerce et d'industrie du Coeur-du-Québec, a aussi annoncé son intention de briguer la mairie de Bécancour.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine