Retour

Bilan doux-amer pour les Cataractes de Shawinigan

Alors que la presque totalité des équipes de la Ligue de hockey junior majeur amorcent les séries éliminatoires, les Cataractes de Shawinigan ont déjà rangé leurs patins. Mardi après-midi, l'organisation a présenté aux médias et aux partisans son bilan de saison.

Un texte de Jérôme Roy

Les dirigeants du club de hockey junior majeur auraient préféré jouer quelques matchs supplémentaires, il ne le cachent pas.

Ils concèdent aussi devoir prêter une attention particulière à deux éléments bien précis en vue de la prochaine saison: l’avantage numérique et la stabilité devant le filet.

Considérant que l’équipe traverse une phase de reconstruction, ils ont tout de même mis en lumière certains éléments positifs.

« On dit qu'on grandit dans l'adversité, résume l’entraîneur-chef Daniel Renaud. On en a vécu beaucoup cette saison, à plusieurs niveaux pour être honnête. Par contre, au final, on a eu l'occasion de grandir ensemble. La quasi-totalité de nos joueurs reviennent l'an prochain, ça fait qu'on va savoir à quoi s'en tenir, là. »

Selon M. Mondou, l’équipe devrait être plus compétitive l’an prochain et atteindre son plein potentiel d’ici deux ou trois ans.

Des partisans au rendez-vous

Malgré les défaites qui se sont accumulées au cours de la saison, les partisans des Cataractes n’ont pas laissé tomber leur équipe préférée.

Au total, 109 680 spectateurs se sont présentés au Centre Gervais Auto pour assister aux matchs parfois difficiles des Cataractes.

Le président de l'organisation a d’ailleurs tenu à les remercier, les qualifiant de « connaisseurs » qui comprennent que les équipes de hockey junior doivent traverser des périodes plus creuses avant de redevenir compétitives.

D’autres chandails pour le 50e

Les dirigeants des Cataractes ont profité du bilan de la saison pour rappeler que l’organisation fêtera ses 50 ans l’an prochain.

Des chandails rappelant les uniformes portés au cours des décennies ont été présentés lors de la conférence de presse.

Plus d'articles