Retour

Bilan mitigé pour la Classique hivernale à Drummondville

Les matchs de hockey présentés à l'extérieur en février dernier à Drummondville lors de la Classique hivernale ont engendré des retombées économiques évaluées à 1,1 million de dollars.

Selon le bilan du comité organisateur, rendu public lundi, 11 781 personnes ont assisté aux activités proposées lors de ce week-end. De ce nombre, un total de 9716 amateurs étaient présents aux deux matchs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Quant à celui impliquant des équipes de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, il a attiré 2065 spectateurs.

Les dépenses des spectateurs sont estimées à elles seules à 289 000 $. Le comité organisateur a dépensé plus de 343 000 $ localement pour tenir l'événement. Les retombées médiatiques sont évaluées à près de 475 000 $.

Manque à gagner

Toutefois, le portrait de l'événement n'est pas totalement rose. Sur le plan financier, l'événement s'est soldé par un manque à gagner d'un peu plus de 140 000 $ qui s'explique principalement par des revenus inférieurs à la billetterie et, par conséquent, en consommation sur le site par rapport aux estimations projetées.

« Il faut reconnaître que nos estimations se sont avérées optimistes aux guichets. Elles étaient teintées des résultats de Saint-Tite, de notre tarification accessible, de notre positionnement géographique central et de notre planification promotionnelle à grand déploiement. À l’inverse, nous pouvons spéculer sur les raisons pour lesquelles nous n’étions pas à guichets fermés, mais la vérité absolue, nous ne la détenons pas », explique le directeur du tourisme et des grands événements à la SDED, Yanick Gamelin.

La population moins nombreuse au Centre-du-Québec, le choix des équipes adverses, la date de l'événement (qui avait lieu en même temps que le Grand Prix Ski-Doo) et l'ouverture des Jeux olympiques pourraient expliquer la moins grande participation des gens à la Classique hivernale.

C'est le fonds des grands événements de la SDED qui assumera les coûts excédentaires.

Sherbrooke a manifesté son intérêt auprès de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) pour présenter la Classique hivernale de 2021.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards