Retour

Brûlée lors d'une teinture, une femme poursuit son coiffeur pour 408 000 $

Une femme brûlée au troisième degré par une teinture à cheveux poursuit le salon de coiffure Ode de Trois-Rivières et le coiffeur Rémi Cardin pour la somme de 408 000 $.

Selon la poursuite, la plaignante Caroline Blais a dû subir une série d'interventions chirugicales et être hospitalisée pendant plus de 40 jours à l'unité des grands brulés de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus de Québec après s'être rendue chez le coiffeur le 26 mai 2015.

Dans la requête introductive d'instance déposée en février dernier, on peut lire: « alors qu'elle était sous le séchoir [...] la demanderesse a rapidement ressenti une chaleur intense au niveau de la nuque et à l'endroit où les produits avaient été appliqués et a dû se retirer immédiatement du séchoir ».

La plaignante, une infirmière de l'hôpital de Shawinigan de 26 ans, allègue qu’elle est demeurée en arrêt de travail complet pendant 14 mois, soit jusqu'en juillet 2016.

Elle réclame près de 93 000 $ en pertes de salaire, 18 000 $ en frais médicaux, médicaments, déplacements et repas lors de ses traitements, 146 000 $ pour des dépenses reliées à des extensions et prothèses capillaires récurrentes et 140 000 $ pour atteinte à son intégrité physique et morale.

Son conjoint réclame aussi un peu plus de 11 000 $ pour des frais de déplacements, de stationnements et des congés qu'il a du prendre pour l'accompagner lors de ses nombreux traitements.

La propriétaire du salon de coiffure Ode, Caroline Béland, a affirmé que le salon « prend ses responsabilités », que le dossier est entre les mains des avocats et assureurs. Elle a dit que c'était la première fois que l'établissement est la cible d'une poursuite.

La plaignante, Caroline Blais, a pour sa part préféré ne pas accorder d'entrevue, à la suggestion de son avocat.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce que vous préférez à propos de l’automne selon votre signe





Rabais de la semaine