C'est la fin pour le magasin Sears de Drummondville, qui a fermé officiellement ses portes samedi. Une journée plutôt morne pour les quelque 60 employés licenciés.

Sears Canada s'est placé sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers en juin dernier. Dans la réorganisation de ses activités, Sears a annoncé la fermeture de 59 magasins, dont 14 au Québec, pour un total de 3000 emplois perdus.

C'est avec un pincement au cœur que les employés sont entrés au travail pour une dernière fois. « C'est certain que c'est de la tristesse, on ne verra plus nos amis et nos clients et clientes qui étaient importants pour nous. On est tous bouleversés », confie Denise Gordon qui cumule dix ans d'ancienneté.

« J'ai toujours fait 20 à 25 heures par semaine. J'ai toujours fait ça pendant douze ans. Je n'aime pas ça. J'aimais travailler ici. Tomber avec plus rien, ça fait quelque chose », ajoute Jean-Guy Cloutier.

Clients

Quant aux clients, les avis sont partagés au sujet de cette fermeture. « On est en maudit et on ne comprend pas pourquoi ça ferme. C'est toujours plein et les gens achètent des paniers », lance une cliente.

« Ça me m'atteint pas tant que ça, mais pour les employés, c'est triste », ajoute une autre.

Selon les informations qui circulent, des promoteurs souhaiteraient reprendre les locaux laissés vacants par Sears aux Promenades Drummondville. Aucune entente n'a encore été signée.

Plus d'articles

Commentaires