Retour

C'est parti pour le Colisée de 5000 places à Trois-Rivières, la Ville attend les projets

La Ville de Trois-Rivières lance officiellement le projet de Colisée de 5 000 places avec loges corporatives et une facture de 55 millions de dollars.

Un texte de Pierre Marceau

Ce sont les firmes Mesar et Locus 3 qui ont obtenu les contrats de préparation de l'avant-projet.

La ville déboursera 730 000 $ pour que ces entreprises estiment les coûts de toutes les étapes de construction. Le maire de Trois-Rivières veut un projet clef en main dont les coûts ne pourront dépasser 55 millions de dollars.

« On ne veut pas de surprise avec des poursuites et des problèmes juridiques, explique Yves Lévesque. Avec un projet où l'entrepreneur nous livre la marchandise, on ne risque rien ».

Dépôt des projets

Le conseil municipal confie également à Mesar et Locus 3 le soin de choisir en avril 2017 les entreprises qui pourront se qualifier en vue de répondre à un appel d'offres.

Les entreprises qui se seront qualifiées déposeront par la suite leur projet qui sera évalué en août 2017. Le maire espère recevoir trois ou quatre propositions qui permettront au conseil de choisir le meilleur projet.

« On ne prendra pas nécessairement le plus bas soumissionnaire conforme », ajoute Yves Lévesque qui estime qu'il faut aussi s'assurer de la qualité des équipements.

Chacune des entreprises qualifiées va être rémunérée pour produire ses plans et devis de manière à répondre à l'appel d'offres.

« On a réservé une enveloppe d'un million de dollars qui va être attribuée aux gens qui vont être qualifiés », explique le maire Yves Lévesque.

« Au mois d'août, ils vont déposer 60 % des plans », ajoute-t-il. C'est à partir de ces plans non définitifs que la Ville choisira l'entrepreneur chargé de mettre son projet en branle.

Début des travaux à l'aube des élections générales municipales

Le début des travaux est prévu pour le mois d'octobre 2017, en pleine campagne électorale. Le Colisée, qui abritera aussi une deuxième glace, devrait être fin prêt pour le printemps 2019.

Le maire a aussi confirmé que l'organisation des Sénateurs d'Ottawa de la Ligue nationale de hockey avait démontré de l'intérêt pour la construction du Colisée pour y loger leur équipe de la ligue américaine. « Ils sont toujours intéressés » affirme Yves Lévesque.

Plus d'articles