Le premier Café Morgane ouvrait ses portes le 21 juin 1992, à l'angle des rues Notre-Dame et des Forges, à Trois-Rivières. L'entreprise fondée par les entrepreneurs Guy et Suzanne Marcotte est devenue au fil des ans une véritable institution dans la région.

25 ans plus tard, l'entreprise compte 13 cafés Morgane, aux quatre coins du Québec.

Malgré la vente de l’entreprise à des entrepreneurs de Drummondville en 2014, Suzanne Marcotte y travaille toujours, comme chef des projets spéciaux. En entrevue à l'émission Facteur matinal, elle a expliqué que le modèle d’affaire de Café Morgane a été conçu pour multiplier les succursales.

« C’était le souhait profond de mon frère d’avoir au moins 22 succursales. Il a monté le concept de façon à ce qu’on puisse s’exporter », a-t-elle raconté.

Toujours en croissance

Le dernier café ouvert par ses fondateurs a été celui du boulevard Jean-XXIII, à Trois-Rivières. Puis, d’autres succursales ont vu le jour après que l’entreprise a changé de mains.

« J’ai eu un petit pincement au cœur quand Québec a ouvert, parce que c’était le grand rêve de Guy. Alors c’est une fierté de voir que deux succursales ont ouvert à Québec en 2016 », indique Suzanne Marcotte.

L’entreprise a toujours des projets d’expansion : en plus des deux nouvelles succursales de Québec, un autre café a ouvert ses portes en 2016 sur la rue St-Pierre, à Drummondville.

Une 14e succursale doit voir le jour dans la nouvelle bibliothèque de Drummondville.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine