Retour

Carrefour giratoire neuf jugé trop étroit : Trois-Rivières devra payer 382 000 $ pour l'élargir

À peine terminé, le nouveau carrefour giratoire du futur site District 55 devra être réaménagé par la Ville de Trois-Rivières, au coût de de 382 000 $, parce que des véhicules hors-norme peinent à y circuler.

Un reportage de Maude Montembeault

C'est la raison évoquée par la Ville de Trois-Rivières. Or, Radio-Canada a testé le carrefour giratoire avec un camion lourd. Il s'avère aussi difficile et dangereux pour les camionneurs de l'emprunter. Un constat partagé par plusieurs compagnies de transport contactées par Radio-Canada. Le tronçon est très utilisé puisqu'il permet d'accéder au pont Laviolette, sur l'autoroute 55.

« On peut accrocher la chaîne de trottoir et faire des crevaisons », explique Jean-Yves Filion qui est camionneur depuis 21 ans. [...] Si on ne regarde pas comme il le faut notre angle mort du côté droit, il y a des automobiles qui peuvent passer à côté et on ne les voit pas dans l'angle mort. » Son entreprise, Transport Matte, livre les copeaux de bois de l'usine Kruger. Il emprunte le carrefour giratoire 4 fois par jour.

Coût du carrefour giratoire impossible à chiffrer

La Ville de Trois-Rivières n'a pas pu dire à Radio-Canada quel était le coût initial de la construction du carrefour giratoire puisqu'il s'inscrit dans un projet plus vaste. Son porte-parole, Yvan Toutant, confie que l'utilisation du tronçon par des véhicules hors-norme a été considérée avant de réaliser les plans et les travaux, mais que la Ville n'avait pas prévu que cela pourrait donner lieu à des embouteillages. 

50 permis pour des véhicules hors-norme dans le secteur

Le ministère des Transports a délivré 50 permis pour des véhicules hors-norme circulant dans ce secteur. Par exemple, les morceaux de tours d'éoliennes de la compagnie Marmen empruntent ce trajet. Il semble que ce soit le seul tracé possible pour les éoliennes de la PME trifluvienne.

« S'il y avait des alternatives, elles ont été toutes analysées, indique Jean Lamarche, agent d'information au ministère des Transport. Le permis est délivré en fonction de ce circuit-là. »

Les contribuables devront donc débourser exactement 382 000 $. Les travaux devraient être terminés d'ici la fin septembre.

Plus d'articles

Commentaires