Retour

Casse-Noisette et musique de Broadway au menu de la nouvelle saison de l'OSTR

L'Orchestre symphonique de Trois-Rivières (OSTR) a dévoilé sa nouvelle programmation. Des classiques comme Casse-Noisette côtoieront des musiques de Broadway, du baroque et de l'opéra, en 2016-2017.

La 39e saison de l'OSTR sera lancée le 17 septembre avec le concert New York! New York!. Casse-Noisette sera présentée durant le temps des fêtes. Le chef d'orchestre Jacques Lacombe a dirigé cette oeuvre de Tchaïkovski des centaines de fois, mais jamais à Trois-Rivières.

Le directeur artistique de l'OSTR dit être ravi et fier de la programmation de la saison 2016-2017, qui sera la plus ambitieuse de sa carrière.

Jacques Lacombe, qui en sera sa onzième saison avec l'orchestre, juge que l'OSTR a la capacité d'interpréter des oeuvres aussi diversifiées.

« C'est vrai que l'orchestre est rendu à un stade dans son évolution où on est assez souple et versatile, donc on peut aborder des genres et des styles assez différents », dit le maestro.

D'autres nouveautés

Pour la première fois, l'OSTR présentera une série de concerts intimes. Ils auront lieu à l'église anglicane St. James, à Trois-Rivières.

Le pianiste Charles Richard-Hamelin collaborera pour la première fois avec l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières. Il interprètera du Chopin et du Tchaïkvoski.

L'OSTR mettra aussi sur pied son programme de diffusion web dans des écoles de la région. La série « Matinées en musique » sera de retour le dimanche matin.

Le public au rendez-vous

La directrice générale de l'OSTR, Nathalie Rousseau, a remarqué une nette augmentation de la fréquentation aux concerts de l'OSTR, au cours des trois dernières années. Elle affirme que la grande majorité des concerts ont d'ailleurs été présentés à guichets fermés durant la saison 2015-2016, qui se termine bientôt.

« On a vraiment fait des efforts énormes pour changer un peu l'image de l'orchestre et changer aussi le message », dit Nathalie Rousseau.

« Le problème, c'était le mot classique », raconte la directrice générale. « Nous, ce qu'on fait à l'orchestre, c'est de la musique symphonique donc on ne fait pas juste de la musique de compositeurs qui sont morts depuis 300 ans, mais on fait aussi des oeuvres de compositeurs contemporains. »

Avec les informations de Marie-Ève Trudel

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine