Retour

Céline Dion termine sa tournée à Trois-Rivières

Après avoir donné une série de concerts en Europe, 10 à Montréal et 5 autres à Québec, Céline Dion boucle sa tournée « de belle façon » à Trois-Rivières. Elle a offert le premier de deux concerts à l'amphithéâtre Cogeco mardi devant un public conquis.

Un texte de Marie-Ève Trudel

D'entrée de jeu, elle a remercié les 9000 personnes présentes de contribuer à sa fondation. Les deux spectacles à Trois-Rivières sont destinés à amasser des fonds pour la Fondation Céline Dion, les seuls événements du genre pour l'année 2016.

« Je tiens à vous remercier, vous m'avez donné plein d'amour et en plus vous avez contribué à faire la différence pour les enfants », a souligné la chanteuse.

Dans un long monologue, elle a raconté quelques anecdotes sur son été québécois avec ses enfants et sa famille. « J'avais comme oublié qu'une fraise en dedans, c'était rouge », a-t-elle dit à la blague.

« Je parle trop? a lancé Céline Dion au bout de quelques minutes. Je ne veux pas m'en aller, il me reste un show! », s'est exclamée la diva québécoise, entourée de ses musiciens, dirigés par Scott Price.

Céline Dion n'a eu que de bons mots à l'égard de l'amphithéâtre Cogeco, qu'elle a décrit comme « un espace libre, à coeur ouvert » et « extraordinaire ».

À quelques reprises, elle a interpellé les gens debout sur l'espace gazonné de l'amphithéâtre. « On vous entend! » a-t-elle lancé.

Lors de l'interprétation de la chanson Ce soir on danse à Naziland, adaptée pour plaire à René Angélil, Céline Dion a eu une pensée pour son mari décédé en janvier dernier. « C'est extraordinaire ici, le ciel est à nous, je sais que ça va se rendre à lui », a-t-elle dit en pointant le fond de l'amphithéâtre en plein air.

« Je vous trouve chanceux et nous aussi d'être ici ce soir », a dit la chanteuse.

Des admirateurs comblés

Plusieurs spectateurs rencontrés ont souligné la générosité de Céline Dion et la fierté de la voir à Trois-Rivières. La chanteuse a eu droit à de nombreuses ovations du public, particulièrement nourrie après l'interprétation de S'il suffisait d'aimer.

Les gens interrogés qui étaient à l'arrière, sur l'espace gazonné, ont dit qu'ils voyaient bien la scène, que le son était de bonne qualité et qu'ils n'ont pas manqué d'espace.

Si plusieurs auraient aimé voir Fred Pellerin sur scène aux côtés de la chanteuse, avec qui il a interprété le premier extrait de la trame sonore du film d'animation La guerre des tuques 3D, le conteur de Saint-Élie-de-Caxton faisait à tout le moins partie de l'auditoire, très heureux de voir Céline Dion dans la région.

L'imitateur André-Philippe Gagnon, qui a assuré la première partie du spectacle, a reçu un accueil très chaleureux du public.

Le deuxième et dernier concert de Céline Dion à Trois-Rivières avant son retour à Las Vegas a lieu mercredi soir. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine