Retour

Challenger de Drummondville : bienvenues aux familles en attendant Pospisil

C'est ce samedi que le Challenger de tennis de Drummondville prend son envol. Comme le veut la tradition, l'accès au site est gratuit jusqu'à dimanche pour le week-end de la famille.

« On veut démocratiser le tennis, que la population ait accès à des joueurs professionnels et viennent goûter au tennis », explique le coprésident du tournoi, Alain Caillé.

Le week-end de la famille, c’est aussi l’occasion pour les joueurs professionnels de se pratiquer en attendant le début des qualifications. Ce sera le cas bientôt de Vasek Pospisil, qui a cédé la victoire vendredi à Félix Auger-Aliassime au premier tour du tournoi d’Indian Wells, en Californie.

« Félix continue donc son chemin au Indian et Vasek, on a eu la confirmation qu’il arrivait à Drummondville dimanche. Il va jouer normalement mardi ou mercredi soir », souligne-t-il.

Pour M. Caillé, c’est un honneur de le recevoir à Drummondville, tout comme ça a été le cas l’an dernier avec la venue de Denis Shapovalov, qui avait d'ailleurs remporté le tournoi. « C’est des vedettes dans le monde du tennis! Vasek est déjà tout près du top 20. Il est très, très connu dans le monde du tennis et même en dehors », se réjouit-il.

Le Challenger de Drummondville se poursuit jusqu’au 18 mars au centre René-Verrier.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité