Retour

Changements au sein du cabinet du maire Yves Lévesque

Après 13 ans de service, le chef de cabinet du maire de Trois-Rivières, Roger D. Landry, quitte ses fonctions. Il sera remplacé par les anciens élus municipaux René Goyette et André Noël, qui se partageront la tâche.

Yves Lévesque assure que Roger D. Landry avait déjà évoqué la possibilité de céder sa place.

« On était rendus là, indique le maire. Roger me l’avait dit après les élections qu’il était prêt à partir à ma convenance. »

Dès mercredi, René Goyette assurera le rôle de directeur de cabinet du maire. Il a avait pris sa retraite en novembre dernier après avoir été maire suppléant sous l’ancien conseil municipal. André Noël est quant à lui nommé directeur des relations politiques.

Les deux hommes travailleront à temps partiel et se partageront un salaire de 125 000 $. À son départ, Roger D. Landry gagnait un salaire annuel de 142 000 $. Son salaire avait connu une hausse de 42 % au cours des sept dernières années.

Selon Yves Lévesque, MM. Goyette et Noël étaient les candidats idéaux pour remplacer M. Landry puisqu’ils connaissent bien la « machine municipale ». Les deux hommes seront des atouts pour le nouveau conseil municipal, qui est composé de plusieurs nouveaux conseillers, souligne Yves Lévesque.

Le conseiller Pierre Montreuil, qui a remporté les dernières élections municipales dans le district du Carmel devant André Noël, se dit étonné de revoir deux anciens élus revenir à l’hôtel de ville à titre d’employés.

« Je pense qu’ils vont être capables de s’adapter au nouveau conseil qui est très différent de l’ancien conseil », croit quant à lui le conseiller du district des Estacades, Pierre-Luc Fortin.

Lorsqu’il siégeait à titre de conseiller municipal, André Noël s’est souvent opposé au maire Yves Lévesque. Celui-ci dit toutefois qu’il n’en garde pas rancune.

« Ça démontre clairement mon ouverture. André Noël n’a pas toujours été tendre à mon égard. Malgré cela, c’est quelqu’un qui a une bonne connaissance du monde municipal. Je pense qu’il va être un atout. »

Plus d'articles