Retour

Christine Beaulieu lauréate du Prix des nouvelles voix de la littérature 2018

L'auteure et comédienne Christine Beaulieu est récompensée pour son œuvre J'aime Hydro, un prix décerné à l'unanimité par les membres du jury dans le cadre du Salon du livre de Trois-Rivières.

Elle a reçu le prix jeudi soir lors de la cérémonie d’ouverture du 30e Salon du livre de Trois-Rivières.

De voir que l’œuvre J’aime Hydro est si bien accueillie, tant dans la présentation de sa pièce que dans le parcours de son livre réjouit l’artiste.

« Je porte ce projet dans mon cœur. C’est un livre que j’aime beaucoup. On a travaillé fort, avec des belles illustrations de ma partenaire de travail Mathilde Corbeil. De voir cette récompense-là, chez nous, je suis très, très émue », indique la comédienne.

Le jury est convaincu que J’aime Hydro deviendra un événement marquant dans le paysage culturel québécois.

« Tous les membres du comité ont été séduits par cette étonnante et audacieuse œuvre polymorphe, à la fois pièce de théâtre, enquête citoyenne, introspection éthique et spectacle pédagogique », indique l’écrivain Michel Châteauneuf, président du jury du Prix des nouvelles voix de la littérature 2018.

Caroline Roy-Élément et Mathilde Cinq-Mars étaient en lice pour leur livre Le dernier mot, tout comme Pierre Drouin pour son œuvre Déposer Carole.

Le Salon du livre de Trois-Rivières a créé le Prix des nouvelles voix de la littérature en 2008 pour récompenser et encourager les auteurs émergents originaires de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Plus d'articles