Retour

Cinq médailles pour le Canada en paracyclisme sur route

Le Canadien Tristen Chernove a triomphé au premier jour des compétitions de cyclisme sur route, aux Jeux paralympiques, mercredi. Il a remporté le contre-la-montre (catégorie C2) par près de 20 secondes et a ainsi décroché la première de cinq médailles pour son pays dans cette discipline.

Pour le Britanno-Colombien, c'est une troisième médaille à Rio. Sur piste, il avait fini 2e de la poursuite individuelle de 3000 m et 3e du contre-la-montre de 1000 m.

Chernove a réalisé un chrono de 27 min 43 s 16/100. L'Irlandais Colin Lynch (28:02,25) et le Chinois Giuhua Liang (28:17,77) ont terminé respectivement 2e et 3e.

Des médailles pour Moreau, Wilson, Sametz et Gautier

Plus tard en matinée, le Québécois Charles Moreau prenait part à la course de la catégorie H3. L'homme de Victoriaville, qui est paraplégique depuis 2008, a signé le 3e temps (29:26,91). 

Le Québécois de 34 ans a raté l'argent par moins d'une seconde. L'Autrichien Walter Ablinger (29:26,01) a fait tout juste mieux et l'a devancé par un cheveu.

Parti dernier, l'Italien Vittorio Podesto n'a laissé aucun doute sur sa domination. Avec son chrono de 28:19,45, il a devancé Ablinger par plus d'une minute.

C'était la première course paralympique de la carrière de Moreau. « Première expérience paralympique et une médaille de bronze, c'est bon », a-t-il déclaré, même s'il regrette de ne pas avoir fait mieux.

L'Albertain Ross Wilson (28:47,34), lui aussi médaillé sur piste plus tôt dans la semaine, a bien réussi lors de son contre-la-montre (C1). Il est monté sur la deuxième marche du podium.

Il a devancé l'Italien Giancarlo Masini par cinq centièmes de seconde. L'Allemand Michael Teuber, avec son temps de 27:53,98, a battu Wilson par plus de 53 secondes.

Teuber et Wilson s'étaient affrontés dans les qualifications de la poursuite 3000 m sur piste vendredi dernier. Le Canadien avait triomphé cette fois-là en route vers la médaille d'argent.

En début d'après-midi, Michael Sametz a continué sur la bonne lancée de ses compatriotes. Il a terminé 3e du contre-la-montre dans la catégorie C3 en 39:41,28.

L'Irlandais Eoghan Clifford et le Japonais Masaki Fujita l'ont devancé au classement final de l'épreuve. 

La dernière médaille canadienne est revenue à l'Ontarienne Shelley Gautier (T1-2) qui a mis la main sur le bronze.

Marie-Ève Croteau en piste

Marie-Ève Croteau a fait officiellement ses débuts aux Jeux paralympiques. Elle a pris le 6e rang du contre-la-montre des T1-2. 

Auteure d'un chrono de 29:43,47, elle a fini à 3:32,07 de la gagnante, l'Australienne Carol Cooke (26:11,40).

« Ça fait longtemps que je l'attendais cette course », a déclaré l'athlète de Québec, qui est arrivée à Rio mardi seulement et qui n'avait donc pas encore roulé sur le parcours.

Une petite erreur avant l'arrivée lui a coûté quelques secondes.

« J'ai sprinté en pensant que c'était le dernier bout, mais il restait un virage et un autre 400 mètres », a-t-elle expliqué.

« C'est correct. Je ne suis pas déçue de la performance, je ne m'attendais pas nécessairement à une médaille. C'est un gros entraînement en vue de la course sur route », a mentionné Croteau, qui espère atteindre le podium à sa prochaine épreuve.

Molnar 5e, Clermont 8e

Les Québécoises Marie-Claude Molnar et Nicole Clermont pédalaient aussi mercredi matin. Elles participaient aux contre-la-montre des catégories C4 et C5, respectivement.

Au terme de sa course, Molnar occupait le 2e rang (30:54,75), mais les trois athlètes qui l'ont suivie ont réussi un meilleur temps. Elle termine finalement 5e dans cette épreuve remportée par l'Américaine Shawn Morelli (29:45,40).

Pour sa part, Clermont a pris le 8e rang (30:32,52) à plus de trois minutes de la championne, la Britannique Sarah Storey (27:22,42).

Elle était visiblement déçue après la compétition. « En regardant mes données, je remarque que j'ai roulé en dessous de ce que je fais normalement. J'étais prête, mais ça n'a malheureusement pas été la course de ma vie », a-t-elle expliqué.

En tandem, Robbi Weldon et sa pilote Audrey Lemieux ont dû se contenter de la 7e place. Les deux cyclistes ont franchi l'arrivée à 40:38,98, un temps plus rapide que celui qui avait permis à Weldon de remporter l'or à Londres. 

Du côté masculin, Daniel Chalifour et son pilote Jean-Michel Lachance ont tout donné, mais ont finalement fini en dehors du top 10 dans la catégorie B. Ils ont été assez constants dans cette course qu'ils ont parcourue à plus de 48 km/h, mais ça n'a pas été suffisant pour prétendre au podium.

Le tandem gagnant, composé de Steve Bate et du pilote Adam Duggleby, a maintenu une vitesse tout juste supérieure à 52 km/h pour s'emparer de la victoire. 

Chalifour et Lachance pourront se reprendre à la course en ligne de leur catégorie samedi à midi.

(Avec la collaboration de Sportcom)

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un sanglier est coincé sur un lac gelé





Rabais de la semaine