Retour

Colère au sujet des coûts d’asphaltage à Lac-à-la-Tortue

Des résidents de Lac-à-la-Tortue sont venus manifester leur colère au conseil municipal de Shawinigan, mardi. Ils ont répété aux élus qu'ils trouvent injuste que les citoyens de ce secteur assument seuls l'entièreté des coûts liés à l'asphaltage autour du lac.

Un texte de Marilyn Marceau

Ces travaux sont évalués à 2,6 millions de dollars. Les propriétaires des 1 000 résidences du secteur paieront 17 % de la facture (sur 20 ans) et ils estiment que cela est inacceptable.

Les citoyens présents à l’hôtel de ville souhaiteraient que les coûts soient partagés avec l’ensemble des contribuables. Plusieurs ont évoqué l’inutilité de la fusion municipale, si de telles dépenses ne sont pas réparties entre tous les Shawiniganais.

Durant la période des questions de la séance du conseil, des citoyens ont pris la parole pour dénoncer la situation. Ils ont été applaudis par les gens présents dans la salle. Presque toutes les chaises réservées au public étaient d’ailleurs occupées, ce qui est inhabituel.

Réaction injustifiée, selon le maire

Le maire Michel Angers estime que la Ville fait sa juste part et souligne que bien des citoyens sont satisfaits du projet tel qu’il est présentement. Seule une trentaine de personnes ont signé le registre pour s’y opposer la semaine dernière.

Il rappelle qu’avant d’obtenir une bonification de la subvention fédérale pour les travaux de distribution d'eau potable et d'assainissement des eaux usées à Lac-à-la-Tortue, c’est environ 29 % des coûts d’asphaltage que les gens du secteur avaient à payer et maintenant, c’est 17 %, soit un peu plus que 400 000 $. Le maire Angers estime que les citoyens paieront en moyenne 20 $ par année, pendant 20 ans.

Les travaux de construction des infrastructures pour l’eau potable et l’assainissement des eaux usés devraient commencer cet été. Le maire affirme qu’une rencontre d’informations devrait avoir lieu en mai.

Plus d'articles

Commentaires