Retour

Commission Charbonneau : Julie Boulet réserve ses commentaires

La députée libérale de Laviolette, Julie Boulet, s'abstient, pour le moment, de commenter le rapport de la Commission Charbonneau.

Le nom de l'ex-ministre des Transports apparait 132 fois dans le rapport qui a été rendu public mardi matin.

Julie Boulet avait témoigné aux audiences publiques de la Commission. Elle avait alors juré devant les commissaires ne s'être jamais mêlée de financement et surtout qu'elle ignorait tout de l'objectif de 100 000 $ par ministre, révélé en 2009 par son ministre délégué, Norman MacMillan.

Dans les jours qui avaient suivi son témoignage, la députée de Laviolette avait été contredite par plusieurs ministres de l'époque pour qui les objectifs de récolter pour le Parti libéral 100 000 $ par année par ministre étaient connus de tous.

Julie Boulet a admis être intervenue dans l'attribution de contrats tarifés à l'entreprise de Trois-Rivières Maskimo ainsi qu'à d'autres compagnies d'asphaltage. Elle a été exclue du cabinet Couillard après l'élection du Parti libéral du Québec, en avril 2014.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine