Retour

Complot pour meurtre à Trois-Rivières : le plus jeune coaccusé plaide coupable

Le plus jeune coaccusé dans le complot du quadruple meurtre à Trois-Rivières a plaidé coupable mardi matin à sept des neuf chefs d'accusation qui pesaient contre lui. Son avocat, David Guévin, a expliqué que c'est la lourde preuve qui pesait contre lui qui l'a incité à plaider coupable.

Les échanges de courriels et de messages textes avec son présumé complice, Guillaume Picotte, étaient particulièrement incriminants, selon Me Guévin.

Le mineur, dont on ne peut révéler l’identité, a notamment reconnu avoir voulu enlever l'ex-petite amie de Guillaume Picotte et d'avoir planifié de tuer les parents de la jeune fille. Ce scénario ressemble au triple meurtre de la rue Sicard, survenu en février 2014.

Dans le cas des chefs d’accusation pour avoir comploté pour tuer l'ex-petite amie et son jeune frère, la justice va suivre son cours.

Les plaidoiries pour la peine des sept chefs pour lesquels il a plaidé coupable devraient avoir lieu au courant de l'été selon son avocat.

Des évaluations psychiatriques ont été demandées.

Complot déjoué

C’est la vigilance de la mère du plus jeune complice qui a permis d'éviter le pire.

Elle a averti les policiers après avoir lu des échanges de courriels entre son fils et Guillaume Picotte, de Saint-Paulin.

Les deux jeunes hommes ont été arrêtés le 18 mars dernier avant qu'ils puissent entrer dans la maison. Un important déploiement policier avait été mis en place.

D’après les informations de Carolyne Brochu

Plus d'articles