Retour

Complot pour quadruple meurtre à Trois-Rivières : la prison pour le plus jeune coaccusé

Kevin Leblanc, le plus jeune coaccusé dans l'affaire du complot pour commettre un quadruple meurtre à Trois-Rivières, prend dès maintenant le chemin de la prison. Le nombre d'années d'emprisonnement reste à déterminer.

Un texte de Marilyn Marceau

Le juge de la Chambre de la jeunesse Daniel Perreault l’a assujetti mardi à une peine pour adulte, sous la recommandation conjointe des avocats de la Couronne et de la défense. Kevin Leblanc avait 17 ans au moment des faits, en mars 2016. Il est aujourd’hui âgé de 18 ans.

À la lumière des rapports psychologique, psychiatrique et prédécisionnel au sujet de Kevin Leblanc, les deux avocats ont recommandé la peine pour adulte et un minimum d’emprisonnement de deux ans.

Durant toute l’audience, le jeune homme barbu et vêtu d’un t-shirt est resté sans émotion. Ses parents étaient dans la salle.

En février, Kevin Leblanc a plaidé coupable à sept des neuf chefs d’accusation qui pesaient contre lui. Il a notamment reconnu avoir comploté avec son présumé complice Guillaume Picotte en vue d’enlever l’ancienne petite amie d’un des deux jeunes hommes et de tuer les parents de cette adolescente.

La preuve, notamment des échanges de courriels et des messages textes avec son présumé complice, était trop incriminante pour plaider non coupable à ces chefs d’accusation.

Les avocats seront de retour en cour le 22 septembre pour les observations sur la peine. Le juge décidera ensuite du nombre total d’années que Kevin Leblanc passera derrière les barreaux, dans une prison fédérale.

Voies de fait à Pinel impliquant Kaven Sirois

Mardi en cour, Kevin Leblanc a aussi plaidé coupable à des nouveaux chefs d'accusation de voies de fait qui sont survenus cette année à l’Institut Philipe-Pinel de Montréal.

Il a reconnu avoir poussé un autre pensionnaire à l’Institut. Kevin Leblanc et un autre jeune homme s’en sont pris à un troisième individu.

C’est alors que Kaven Sirois, reconnu coupable d’avoir tué deux soeurs et l’ami de coeur de l’un d’entre elles sur la rue Sicard à Trois-Rivières en février 2014, est intervenu.

Selon les faits relatés par Me Hippolite Brin, Kaven Sirois a pris Kevin Leblanc par la taille pour l’empêcher de frapper l’autre jeune.

Kaven Sirois a ensuite été pris d'assaut par l'autre jeune. Il a subi des fractures à la main qui ont nécessité une chirurgie.

Kevin Leblanc a aussi reconnu avoir lancé une console de jeu sur un agent d'intervention de l'institution. L’éducateur a eu une lacération à la tête et une blessure à l'épaule.

Présumé complice du complot déjoué

Son présumé complice, Guillaume Picotte, de Saint-Paulin, a été cité à procès. Le jeune homme, qui avait 18 ans au moment des faits qui lui sont reprochés, est notamment accusé de complot pour meurtre, de possession d'arme dans un dessein dangereux et de tentative d'introduction par effraction.

Un important déploiement policier avait mené à l’arrestation, en pleine rue, des deux jeunes hommes près du centre d’amusement Récréofun, dans le secteur Trois-Rivières-Ouest en mars 2016. Les personnes visées par les complots n’ont pas été blessées.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine