Retour

Congédiement injustifié d’une employée d’IDÉ Trois-Rivières

Innovation et développement économique (IDÉ) Trois-Rivières, le bras économique de la Ville, est sommé de réintégrer une employée congédiée en 2015. Le Tribunal administratif du travail conclut que son congédiement était disproportionné par rapport aux événements. IDÉ doit aussi lui verser une indemnité équivalant au salaire dont elle a été privée durant cette période.

Un texte de Marie-Pier Bouchard

La décision de la Division des relations de travail du Tribunal administratif du travail a été rendue le 23 novembre, date à partir de laquelle IDÉ dispose de 30 jours pour se soumettre au jugement.

Alors que l’employeur a invoqué l’insubordination pour expliquer le congédiement de Nadine Chouinard, le 18 novembre 2015, le Tribunal conclut à un imbroglio qui a mené à une décision démesurée.

C’est une demande de reporter quelques jours de vacances à son retour d’un congé de maladie qui est à l’origine de ce litige.

Le Tribunal fait valoir que la multiplication des supérieurs qui ont été impliqués dans le dossier a complexifié l’affaire et qui a mené à une cascade d'événements.

Dans le jugement, on peut lire que Mme Chouinard a manifesté son insatisfaction et sa déception à ses supérieurs face à la difficulté de s’entendre au sujet du report de ses journées de vacances.

De plus, elle se serait adressée directement au directeur général plutôt qu’à son supérieur immédiat, le directeur général adjoint, ce qui a été, entre autres, interprété comme de l’insubordination.

Un comportement qui ne valait pas un congédiement selon la juge, Me Myriam Bédard.

Pas de commentaire

IDÉ refuse de commenter cette décision du Tribunal.

« C’est de la régie interne et nous sommes les gardiens des réputations », a fait savoir la direction générale par écrit.

L’organisation dit analyser la suite à donner au jugement et affirme qu’il est prématuré de commenter pour l’instant.

Jointe au téléphone, la conseillère en communication du Tribunal administratif du travail, Line Jacob, mentionne que ces décisions sont sans appel, mais qu’elles peuvent être, dans de rares cas, révisées quand il y a vice de fond ou vice de procédure.

Congédiée en 2015

Nadine Chouinard, qui a été responsable du syndicat jusqu’en mai 2014, a été congédiée le 18 novembre 2015, soit environ trois mois après son retour d’un congé de maladie et après l'entrée en poste du nouveau directeur général d'IDÉ, Mario de Tilly.

Plus d'articles