Retour

Consultations sur les hydrocarbures : au tour de Bécancour

La majorité des intervenants, surtout des citoyens, qui sont passés au micro des consultations publiques sur les hydrocarbures mardi soir à Bécancour ont dénoncé la vacuité de ces consultations même, qu'ils considèrent comme jouées d'avance.

Un texte de Michelle Raza

Neuf mémoires ont été présentés aux responsables des évaluations environnementales stratégiques (EES) commandées par Québec.

La plupart des gens venus présenter un mémoire regrettaient devoir répéter leur opposition à l'exploration et à l'exploitation du gaz de schiste sur le territoire des Basses-Terres du Saint-Laurent. Ils estiment que le rapport du BAPE sur le sujet, ainsi que les consultations tenues entre autres à Bécancour lors de sa genèse, aurait dû suffire au gouvernement du Québec pour comprendre que cette industrie n'a pas sa place sur son territoire.

Les hydrocarbures « nécessaires » pour deux projets d'envergure à Bécancour

La directrice générale de la Chambre de commerce et d'industrie du Coeur-du-Québec (CCICQ) Martine Pépin est venu appuyer le mémoire déposé lundi par la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), qui considère que l'EES doit prendre en compte les facteurs économiques comme environnementaux.

La CCICQ rappelle que la question de l'approvisionnement en gaz naturel est crucial pour deux projets de grande envergure à Bécancour, soit celui d'IFFCO Canada et celui de Stolt LNGaz.

Un rapport début janvier

Le gouvernement Couillard, qui s'apprête à déposer sa politique énergétique, ainsi qu'un projet de loi sur les hydrocarbures, a lancé un processus de consultation publique dans la foulée des deux évaluations environnementales stratégiques (EES). Ces consultations se tiendront dans sept villes du Québec au mois de novembre.

L'objectif des consultations est de produire un rapport qui sera déposé au début 2016 au ministre des Ressources naturelles, Pierre Arcand, et au ministre de l'Environnement, David Heurtel.

Le rapport devrait les aider à rédiger la politique énergétique du Québec et la loi sur les hydrocarbures. Ce projet de loi devrait être présenté au mois de janvier.

La tenue des consultations publiques dans sept villes québécoises s'inscrit dans la foulée des deux évaluations environnementales stratégiques sur les hydrocarbures annoncées le 30 mai 2014, dont l'une porte sur l'ensemble de la filière des hydrocarbures et l'autre, sur l'île d'Anticosti.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine