Retour

Contrat de 2 M$ pour de nouveaux pare-intempéries à l’Amphithéâtre Cogeco

D'autres fonds provenant des coffres de la Ville de Trois-Rivières sont dépensés pour l'Amphithéâtre Cogeco. Un contrat de près de 2 millions de dollars a été accordé pour des pare-intempéries permanents, lundi soir, lors de la séance du conseil municipal.

Un texte de Marilyn Marceau

La Ville n’avait pas réussi à faire construire des pare-intempéries permanents à temps pour l’ouverture de l’Amphithéâtre en juillet 2015.

« Le projet initial, en 2011, avait été estimé à 6,3 millions de dollars », rappelle le maire Yves Lévesque.

La Ville était allée en appel d’offres avec un budget de 3 millions de dollars, mais les soumissions dépassaient toutes ce montant en raison des courts délais qui étaient imposés, selon le maire.

« Ce n’est pas le même concept », a répondu Yves Lévesque pour expliquer pourquoi le projet est passé de 6,3 millions à 1,9 million de dollars.

Le contrat qui vient d’être accordé à Construction Deric est de 1 950 292,18 $. Les nouveaux pare-intempéries seront installés à temps pour l'été 2018.

Plus de 1,5 M$ pour les pare-intempéries temporaires

La Ville a acheté les pare-intempéries temporaires pour 700 000 $, après les avoir loués le temps d’une saison, au coût d’environ 300 000 $, selon les informations fournies lundi soir par la Ville.

Les pare-intempéries temporaires ne pouvaient pas rester en place durant l’hiver. Leur montage et démontage coûtaient 100 000 $ chaque fois. Ce fut donc une dépense 300 000 $ pour les trois saisons.

« C’est-tu fini? C’est correct l’Amphithéâtre, mais c’est-tu fini? Il y a d’autres besoins dans la ville. À un moment donné, il faut arrêter de mettre de l’argent là-dessus, il faut en mettre ailleurs », a déclaré le conseiller municipal et candidat à la mairie, Jean-François Aubin.

Des pare-intempéries améliorés

Les nouveaux pare-intempéries se rendront plus loin. Ils protégeront donc davantage les spectateurs de la pluie.

« Il y avait beaucoup de plaintes de gens qui quittaient les spectacles parce qu’il pleuvait », affirme le maire Yves Lévesque.

Ils seront aussi plus jolis, selon M. Lévesque. Ils seront faits de verre, au lieu de toiles noires.

C’est l’architecte de l’Amphithéâtre Cogeco qui a développé le concept des futurs pare-intempéries. Paul Laurendeau a remporté des prix pour l'Amphithéâtre.

La Ville lui a octroyé un contrat de 245 162 $.

Demande de subvention

Trois-Rivières a fait une demande de subvention au gouvernement fédéral, dans l'espoir qu'il assume la moitié des coûts. On ne sait pas encore si Ottawa accordera le financement.

« On est en contact avec le bureau de François-Philippe Champagne », a indiqué le maire.

Le projet va de l'avant peu importe la décision.

La structure d’acier actuelle a été vendue à l’entreprise Méga Stage au coût de 120 723,75 $.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine